Canadian Forest Service Publications

Effects du changement climatique sur les impacts des infestations de tordeuses des bourgeons de l'épinette. 2012. Candau, J.N. Ressources naturelles Canada. Service canadien des forêts. Centre de foresterie des Grands Lacs. Sault Ste. Marie (Ontario). Nouvelles Express 61. 2p.

Year: 2012

Issued by: Great Lakes Forestry Centre

Catalog ID: 34091

Language: French

Series: Frontline Express (GLFC - Sault Ste. Marie)

Availability: PDF (download)

Mark record

Abstract

Dans les forêts canadiennes, les épidémies d’insectes et de maladies causent d’importantes pertes en quantité et en qualité de bois disponible. On estime que ces pertes se situent entre 80 et 110 millions de m3 de bois d’oeuvre par an, ce qui représente plus de la moitié du taux annuel récolté de 160 à 180 millions de m3 par an. Les grandes épidémies à l’origine d’une forte mortalité des arbres augmentent également le risque d’incendie et la sensibilité de la forêt à d’autres insectes et maladies. Des changements dans la composition de la forêt peuvent également toucher les populations d’animaux sauvages en altérant l’habitat et les sources de nourriture. Le climat changeant – on prévoit que les températures moyennes en Amérique du Nord augmenteront de 5 à 10º C d’ici la fin du siècle – accentuera les impacts des infestations de ravageurs encore davantage. Cette tendance au réchauffement entraînera des changements dans la répartition géographique des espèces ligneuses et modifiera la fréquence et l’intensité des épidémies de ravageurs. Malgré l’incertitude quant au degré de changement, les impacts résultants influeront sur la planification de la gestion forestière, sur les projections touchantl’approvisionnement en bois et sur les programmes de protectioncontre les ravageurs.