Canadian Forest Service Publications

Lutte biologique préventive contre un pourridié des pins rouges. 2007. Laflamme, G.; Dumas, M. Pages 44-46 dans les Actes des Colloques sur la lutte biologique et intégrée - 19 au 21 mars 2007, St-Georges, Beauce.

Year: 2007

Available from: Laurentian Forestry Centre

Catalog ID: 39438

Language: French

CFS Availability: PDF (request by e-mail)

Abstract

La lutte biologique préventive avec Phlebiopsis gigantea, pour contrer Heterobasidion annosum qui cause un pourridié des pins rouges, est en développement. Pour procéder à l'homologation du champignon saprophyte P. gigantea dans l'Est canadien, son efficacité en forêt doit être démontrée avec des formulations d'isolats indigènes. Des essais ont eu lieu dans quatre plantations de pins rouges d'Ontario, lors d'éclaircies. Les sites testés ont été sélectionnés dans des aires où la maladie était présente ou des aires adjacentes à des plantations malades. Deux isolats de P. gigantea venant d'Ontario et du Québec ont été utilisés. L'isolat ontarien a été formulé au Centre de foresterie des Grands Lacs, tandis que la compagnie Verdera a préparé l'isolat québécois. Dans chacune des plantations, les traitements ont été appliqués au hasard sur 180 souches disséminées dans deux blocs. Après 6 semaines, un disque de 5 cm d'épaisseur a été prélevé pour tenter d'isoler P. gigantea et H. annosum. Le taux de succès de l'introduction de P. gigantea sur les souches de pin rouge a été de 100 % pour les deux isolats. H. annosum était présent sur les souches témoins dans les quatre plantations. H. annosum n'était pas présent sur les souches traitées avec P. gigantea.

Date modified: